L’histoire de l’Abbaye de la Bussière

Ancienne abbaye cistercienne

Notre établissement est une authentique abbaye cistercienne du 12e siècle.
En 1131, elle est fondée par Etienne Harding, troisième abbé de Cîteaux, maison-mère de cet ordre religieux qui étendra son influence sur toute l’Europe.
L’église est consacrée en 1172 et de nombreux moines occupent dès lors ce petit coin de Bourgogne.


Autour de l’église sont ainsi bâtis au fil des siècles cellier, crypte, cloître, réfectoire, maison de ferme, colombier, remises, pressoir, logis etc.

L’Abbaye de la Bussière connait son apogée à la fin du 13e siècle.
Tout au long de son existence, cet ensemble monacal subit destructions et réaménagements successifs jusqu’à ce que, en 1793, elle soit vendue comme bien national (hormis l’église devenue paroissiale en 1791).
Les moines doivent alors quitter les lieux.

A la fin du 19e siècle, le baron d’Oissel entreprend de rénover les lieux.
Il fait alors appel à l’architecte Charles Suisse pour remanier dans un style néo-gothique les bâtiments existants et pour en créer de nouveaux.

En 1921, l’héritière du baron, la Marquise de Ségur, fait don du domaine à l’évêché de Dijon pour en faire un lieu de retraite spirituelle.
Quelques années plus tard, les bâtiments sont cédés par l’évêché à l’Association des Amis de la Bussière, puis, en 2005, vendus à un couple venu d’Angleterre qui a pour idée de transformer l’abbaye en hôtel.

Famille

L’abbaye aujourd’hui

Clive et Tanith Cummings ont repris l’abbaye en 2005. Transformée en hôtel de luxe, devenu depuis membre du prestigieux réseau des Relais & Châteaux, l’abbaye n’a rien perdu de sa superbe.
A travers les siècles, architecture gothique et style Renaissance caractérisent toujours autant les lieux. Le nombre de chambres à l’hôtel augmente au rythme des travaux entrepris par les Cummings, toujours dans le respect de ses vieilles pierres.

Le restaurant gastronomique, installé sous les voûtes d’ogive de l’ancien cloître, dispose d’un cadre unique.
Dès 2007, il reçoit une étoile Michelin®.

Aujourd'hui c'est Chef de Cuisine Guillaume Royer, Meilleur Ouvrier de France 2015, qui orchestre les 2 restaurants, Le 1131 et Le Bistrot des Moines.

En 2008, l’Abbaye de la Bussière est distinguée par le titre de « Hideaway of the Year 2008 », distinction prestigieuse décernée par le journaliste américain Andrew Harper.